10 mai, 2019

Les meilleures sprinteuses du monde seront présentes à Athletissima

A moins de deux mois de la 44ème édition d’Athletissima, le plateau des athlètes présents prend forme et les organisateurs lèvent le voile sur les premiers athlètes engagés.

Ainsi, le 100m féminin s’annonce comme l’un des moments phares du meeting avec la présence de trois athlètes aux avant-postes de la discipline depuis plusieurs années : la triple médaillée d’or des championnats d’Europe 2018 Dina Asher-Smith (GBR), sa dauphine aux championnats d’Europe, par ailleurs championne du monde en titre sur 200m, Dafne Schippers (NED), ainsi que la troisième des championnats du monde en salle 2017 sur 60m, 4ème aux derniers championnats d’Europe, la Suissesse Mujinga Kambundji. La Bernoise, l’une des « chouchous » des spectateurs de la Pontaise, aura à cœur de réaliser une toute grande course devant son public : elle s’est déjà imposée face à plusieurs grands noms de sa discipline – pourquoi pas une nouvelle fois, à Lausanne ?

Du côté des sauts, la double championne du monde et championne olympique Caterine Ibargüen (COL) sera à nouveau de la partie, au triple saut. L’athlète de l’année 2018 est l’une des rares athlètes de l’histoire à figurer parmi les meilleures du monde tant au triple saut qu’au saut en longueur. Côté masculin, le jeune prodige cubain Juan Miguel Echevarría (CUB) enflammera lui aussi la Pontaise. Alors qu’il n’a que 21 ans, nombre d’experts le voient déjà s’emparer prochainement du record du monde de la discipline (8.95m), détenu par l’Américain Mike Powell depuis … 1991.