06 juillet, 2017

Soirée idéale à la Pontaise

Stade noir de monde, ambiance du tonnerre, conditions parfaites et pluie de grosses perfs à Lausanne. La 42e édition d’Athletissima a été une des plus belle de toutes. Avec 2 records de la Diamond League, 5 meilleures performances mondiales de la saison et 7 records du stade. Les héros du jour s’appellent Wayde Van Niekerk (RSA), Genzebe Dibaba (ETH), Muktar Edris (ETH), Sara Kolak (CRO), Ryan Crouser (USA), Mariya Lasitskene, Sam Kendricks (USA) et Pawel Wojciechowski (POL). Plus le public, juste fantastique ! Soirée d’athlétisme de toute pureté. Résumé de toutes les épreuves ci-dessous. Frissons garantis.

19:20 | Poids hommes | Ryan Croucher s'impose en patron

Tom Walsh (NZL) a réussi un excellent 21,97 m d'entrée, mais Ryan Crouser (USA) a tout de suite répliqué en prenant la tête avec 22,18 m. En embuscade, Tomas Stanek (CZE) a lancé à 21,36 m et David Storl (GER) à 21,17 m. C'est lors de son quatrième essai que Crouser a mis fin au suspense en scellant sa victoire avec un magnifique 22,39 m. RECORD DU MEETING numéro 1. 

19:25 | Javelot femmes | Ça plane pour elles !
Barbora Spotakova (CZE) a connu une superbe entrée en matière avec 67,40 m, meilleure performance mondiale de la saison et RECORD DU MEETING égalé. Elle a ensuite un peu flanché et, à la surprise générale, s'est fait battre par Sara Kolak (CRO) qui a envoyé son javelot à 68,43 m lors de son dernier essai. La Croate bat son record national et établit à son tour la meilleure performance mondiale 2017 et RECORD DU MEETING. Aux rangs 3 et 4, les deux Australiennes Kathryn Mitchell et Kelsey-Lee Roberts ont elles aussi amélioré leur record avec 66,12 m et 64,06 m.

19:30 | Longueur femmes | Ivana Spanovic remporte un concours passionnant
Ce concours vers la tribune nord est monté en puissance au fil des essais. En tête après les deux premiers sauts avec 6,63 m, Ivana Spanovic (SRB) s'est fait dépasser d'un centimètre par Darya Klishina (ANA) à son troisième essai, puis Tianna Bartoletta (USA) en a fait de même à sa quatrième tentative avec 6,65 m. Mais la Serbe Spanovic a mis tout le monde d'accord avec un 4e essai mesuré à 6,79 m. Finalement Shakeela Saunders (USA) a pris la deuxième place avec 6,68 m.

20:03 | 400 m haies femmes | Lea Sprunger termine deuxième en 54"29
Ashley Spencer (USA) a mené un très joli tempo pour s'imposer en 53"90. Juste derrière, Lea Sprunger (SUI) a réussi une course splendide et un final costaud, ponctués d'un nouveau record personnel en 54"29, à quatre petits centièmes du record suisse d'Anita Protti. En troisième position, Eilidh Doyle (GBR) a établi sa meilleure performance de la saison avec 54"36 et elle a repoussé les assauts de Sara Petersen (DEN) et de Zuzana Hejnova, créditées de 54"49 et 54"69.

20:10 | Perche hommes | Un peu plus près des étoiles
Concours stratosphérique pour un trio de grands champions. En très grand forme, Sam Kendricks (USA) a franchi 5,93 m, nouveau RECORD DU MEETING. Il a été imité par Pavel Wojciechowski (POL) qui a lui aussi passé cette barre à 5,93 m pour établir un nouveau record de Pologne. Brillant troisième avec 5,87 m, Renaud Lavillenie (FRA) – le chouchou de la Pontaise - a pu reprendre des couleurs suite à sa désillusion de Paris !

20:13 | 1500 m hommes | Aman Wote résiste au retour des Kenyans
La course s'est réellement décantée aux 900 m. Aman Wote (ETH) passe la cloche avec une belle avance et la maintient jusqu'à 200 m de l'arrivée. Malgré le gros finish des Kenyans, Wote a pu résister jusqu'au bout en l'emportant en 3'32"20. Il devance Charles Simotwo (KEN) qui a couru en 3'32"59 et Silas Kiplagat (KEN) en 3'32"96.

20:23 | 100 m haies femmes | Course serrée, remportée par Kristi Nelvis
En l'absence de Kendra Harrison, la course est restée plus ouverte et indécise que jamais. C'est finalement Sharika Nelvis (USA) qui s'est imposée en 12"53, tout juste devant Jasmin Stowers (USA) en 12"57 et Christina Manning (USA) en 12"58 (PB).

20:33 | Mile femmes | Genzebe Dibaba seule au monde
La tentative de Genzebe Dibaba (ETH) contre le record du monde a certes échoué, mais sa course a été de toute beauté. Le public, en transe, a porté l'Ethiopienne dans une dernière ligne droite épique. Le chrono, 4'16"05, représente bien sûr le RECORD DU MEETING et… la meilleure performance mondiale de l'année.

20:44 | 200 m femmes | Marie-Josée Ta Lou talonne Dafne Schippers
Dafne Schippers (NED) a remporté la course en 22"10, soit son meilleur chrono de la saison. Ce fut chaud tout de même car Marie-Josée Ta Lou (CIV) avait des jambes de feu ce soir. Elle s'est bien accrochée et a battu son record national en 22"16. Kyra Jefferson (USA) complète ce joli podium en 22"34. Du côté suisse, Mujinga Kambundji a terminé 6e avec son meilleur chrono de la saison en 22"82, tandis que Sarah Atcho a obtenu le deuxième chrono de sa carrière avec 23"04.

20:45 | Hauteur femmes | Marija Lasitskene tente le record du monde
Cinq sauteuses ont franchi 1,93 m, mais une seule va pouvoir aller plus haut, nettement plus haut. Marija Lasitskene a pu franchir 1,96 au deuxième essai, puis 2,01 m au premier et enfin magistralement 2,06 m à sa deuxième tentative. MEILLEURE PERFORMANCE MONDIALE DE L’ANNÉE, RECORD DU MEETING, RECORD DE LA DIAMOND LEAGUE et 5e perf mondiale de tous les temps. Lasitskene a ensuite demandé qu'on place la barre à 2,10 m pour une tentative contre le record du monde de la Bulgare Stefka Kostadinova. En vain, mais le niveau atteint actuellement par la Russe est absolument merveilleux.

20:54 | 400 m haies hommes | Victoire dans les derniers mètres pour Kariem Hussein
Byron Robinson (USA) fait mine d'être le plus fort dans cette course, mais c'était sans compter sur le retour tonitruant de Kariem Hussein (SUI). Le champion d'Europe 2014 s'est imposé sur le fil en 48"79, son meilleur chrono de la saison, et laisse derrière lui Robinson en 48"88, Rasmus Mägi (EST) en 48"94 et Bershawn Jackson (USA) en 49"04. Placé au couloir 1, le Lausannois Alain-Hervé Mfomkpa a pu suivre tout cela à une distance respectable ; il termine en 51"45.

20:55 | Triple hommes | Pedro Pablo Pichardo se paie les Américains !
On voyait les Américains Christian Taylor et Will Claye survoler le concours du triple saut. Cependant Pedro Pablo Pichardo (CUB) ne l'entendait pas vraiment de cette oreille. Il s'est imposé au dernier essai en établissant son meilleur triple bond de l'année avec 17,60 m. Christian Taylor termine deuxième avec 17,49 m et Will Claye troisième avec 17,12 m.

21:04 | 5000 m hommes | Doublé éthiopien sous les treize minutes
Ce sont les Kenyans qui ont dicté le rythme de la course durant les neuf premiers tours. Aux 4000 m, Joshua Cheptegei (UGA) a pris le commandement des opérations, mais pas pour longtemps car les Ethiopiens voulaient la victoire. Au terme d'une somptueuse dernière ligne droite, c'est Muktar Edris (ETH) qui s'est imposé de peu en 12'55"23, MEILLEURE PERFORMANCE MONDIALE DE L’ANNÉE et RECORD DU MEETING devant Selemon Barega (ETH) en 12'55"58 et l'Ougandais Cheptegei en 12'59"83. Egalement en lice dans ce 5000 m de feu, Julien Wanders (SUI) a dû abandonner après 3800 m de course.

21:20 | 100 m hommes | Justin Gatlin devant Ben Youssef Meite
Justin Gatlin (USA) aime le public de Lausanne et il l’a régalé en remportant une importante victoire sur la route qui le mène aux Championnats du monde de Londres. Son chrono de 9"96 lui a permis de battre Ben Youssef Meité (CIV) de deux centièmes et Akani Simbine (RSA) de trois. 7e de cette course, Alex Wilson (SUI) a réussi un très joli 10"17.

21:30 | 800 m femmes | Francine Niyonsaba sans partage
Après un passage à la cloche du lièvre en 56"5, Francine Niyonsaba (BDI) a pris le commandement aux 550 m et elle ne l'a plus lâché. Elle remporte cette course dans le très bon chrono de 1'56"82 devant Charlene Lipsey (USA) en 1'57"33 et Eunice Jepkoesch Sum (KEN) en 1'57"78. 10e, Selina Büchel (SUI) n'a pas eu le finish escompté, mais a tout de même décroché un nouveau chrono sous les deux minutes en 1'59"77.

21:40 | 400 m hommes | Wayde Van Niekerk impérial
La course a été menée tambour battant par Isaac Makwala (BOT) jusqu'aux 300 m. Mais le boss de la course, c'était bien Wayde Van Niekerk (RSA). Sa dernière ligne droite a été impériale et irrésistible. Il s'est imposé en 43"62, MEILLEURE PERFORMANCE MONDIALE DE L’ANNÉE, RECORD DE LA DIAMOND LEAGUE et DU MEETING. Que serait-il arrivé si le prodige sud-africain n'avait pas nettement freiné avant la fin (à l'image d'Edwin Moses en 1981 à Vidy...) ? Baboloki Thebe (BOT) termine deuxième avec un nouveau record personnel en 44"02 et Makwala troisième en 44"08.

21:50 | 4 x 100 m femmes | Victoire du relais suisse et record national en 42"53 !
Le feu d'artifice avant l'heure ! Ajla Del Ponte (US Ascona) et Sarah Atcho (Lausanne-Sports) ont parfaitement mis sur orbite l'équipe suisse. Après le deuxième passage, Mujinga Kambundji (ST Bern) file en tête et transmet à Salomé Kora (LC Brühl) qui contient facilement ses adversaires et qui conclut un véritable chef-d'œuvre (avec potentiel d’amélioration au niveau des passages). Le chrono : 42"52, record suisse battu de 35 centièmes ! La tribune sud, debout pendant la course de Kora, a vibré comme jamais. Dans l'ombre, les juniors suisses ont également fait parler la poudre. Judith Goll (BTV Chur), Lynn Mantingh (LC Zurich), Veronica Vancardo (TSV Düdingen) et Cynthia Reinle (TV Unterseen) ont- battu le record suisse U20 de trente centièmes en 44"69.

Soirée magique à la Pontaise, vive l’athlétisme !